PRÉ-ADOPTION – Réflexion / anticipation

CONSEILS POUR ANTICIPER SON ADOPTION ET SON ACCUEIL

« Adopter un animal est une démarche sérieuse et responsable. Elle implique tous les membres d’une famille et s’inscrit dans le temps. Un animal est un être vivant qui mérite de la disponibilité, de l’attention et de l’amour » – communication SPA. .

AVANT DE L’ACCUEILLIR CHEZ SOI

L’ENGAGEMENTQuelques questions sont à se poser quel que soit l’animal (chat, chien, nac etc…)

Vous vivez seul(e) : Puis-je m’engager à veillez sur ce poilu tout au long de sa vie – en moyenne autour des 17 ans pour un chat domestique mais qui peut dépasser les 20 ans. Pour un chien, cela est sensiblement moins et fluctue selon les races.

Suis-je suffisamment investi(e) pour le protéger comme tout autre membre de la famille, et le garder auprès de moi, prendre soin de son devenir.

Vous partagez votre espace de vie : Identique au précédent paragraphe avec une interrogation supplémentaire et essentielle : votre enthousiasme et votre engagement sont-ils acceptés et compris par tous ?  En effet, nombre d’abandons sont dus à un désaccord au sein d’un foyer.

SECURISER L’ESPACE

Vous vivez en appartement. Que ce soit en étage élevé ou pas, un souci de sécurité se pose (chute/fuite).

Une consultation vétérinaire sur douze, fait suite à la chute d’un chat d’une fenêtre ou d’un balcon. Une cause de trauma sur sept.  Le taux de mortalité moyen est de 11 %. http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/48044/AVF_2010_2_167.pdf?sequence=1

Les fuites sont tout aussi dramatiques. L’animal peut se perdre avec tous les risques que cela entraîne, lors d’une chute ou  une fois dans la rue.

Il existe des solutions.

1 – vous êtes bricoleur/bricoleuse.

Vous pouvez construire un cadre avec filet (disponible dans les animaleries/sites spécialisés pour les animaux) à adapter à vos fenêtres.

Pour les balcons, ceci est un peu plus compliqué mais toujours possible.

2 – vous préférez vous adresser à des spécialistes.

De nombreux prestataires sont à votre disposition pour installer des dispositifs de sécurité adaptés à votre lieu. Quelques liens ci-après (liste non-exhaustive – à vous de choisir ce qui vous convient le mieux) – https://www.protection-pour-chats.fr/comportements.phphttps://www.filetpourchat.fr/

A T T E N T I O N

  • A la cuvette des toilettes : Ce lieu peut s’avérer être un piège mortel pour les chats, encore plus lorsqu’ils sont petits. Si pour jouer, boire etc… il tombe la tête la première, il n’aura aucune chance d’en ressortir et la noyade est assurée si vous n’êtes pas à côté. Alors, pensez à vérifier que ce soit TOUJOURS le cas, notamment lorsque des enfants sont à la maison.
  • Aux fenêtres basculantes : les chats peuvent tenter de passer et se retrouver non seulement bloqués entre le châssis et la vitre basculante, mais cela peut également devenir un étau mortel si personne ne leur porte secours rapidement
  • Egalement ne pas laisser les fenêtres en espagnolette. Les chats peuvent se glisser dans l’ouverture créée entre les fenêtres et le rebord du bas du chassis et se hisser sur le rebord. Le retour en arrière est hélas extrêmement dangereux, pour ne pas dire impossible.
  • Aux plantes et fleurs : attention aux végétaux toxiques, voire mortels pour certains http://www.veterinairelachapelle.com/conseils-sante/plantes-toxiques-pour-les-chats-et-les-chiens-7

LES CONDITIONS D’ACCUEIL ETANT OPTIMALES, PEUVENT SE POSER LES QUESTION DE L’AGE ET DU LIEU D’ADOPTION

BEBE, JUNIOR ou SENIOR  ?

Les séniors

Comme mentionné plus haut, nos animaux domestiques ont une espérance de vie pouvant avoisiner les 15 ans, voire exceptionnellement au-delà de 20 ans. Votre propre âge est primordial dans votre décision de choisir celui de votre compagnon afin de lui éviter, une fois âgé, de se retrouver seul, placé en refuge ou jeté à la rue. A 70 ans par exemple, il n’est pas raisonnable de s’engager sur 20 ans car serions-nous en mesure de promener notre chien, se baisser pour nettoyer la litière de notre chat etc, de plus, nos retraites le permettraient-elle encore, etc… ?

Seriez-vous d’accord avec quelqu’un qui envisagerait d’adopter un enfant ? Oui c’est très différent, mais en termes de responsabilité, ce n’est pas si éloigné que cela.

Alors, pour nos adoptions, pensons aux animaux seniors dont l’âge pourrait mieux convenir à certains d’entre nous. Ceci dit, pas la peine d’être nous-même seniors pour les accueillir dans notre foyer. Ils sont si nombreux à attendre.

Les juniors

De l’amour, de la vigilance, des jeux, des soins, de la présence et vous serez les meilleurs amis du monde.

Les bébés

Les vétérinaires préconisent d’attendre que les tout-petits aient au moins 3 mois, ce qui correspond au temps qui permet à la mère de le sevrer, lui apprendre la vie en communauté et le rendre autonome. Donc, même si en France, on peut adopter un chat ou un chiot à l’âge légal minimum de huit semaines, les vétérinaires mettent en garde les adoptants sur les désagréments qu’induisent une éducation que la mère n’a pu mener à son terme (propreté, maîtrise des morsures et griffures….).

QUEL CARACTERE ?

Les refuges/associations connaissent leurs loulous pour les côtoyer depuis leur arrivée. Ils sauront vous orienter vers celui ou celle qui sera le plus à même d’intégrer votre foyer. N’hésitez pas à demander des précisions, à leur faire part de vos interrogations. Ils vous conseilleront.

OU ALLER CHERCHER MON FUTUR COMPAGNON  ?

A EVITER : les animaleries (consulter les liens joints) et surtout les particuliers qui en font commerce, soumettant les animaux à une vie consacrée à la seule procréation dans des conditions souvent dramatiques (fuyez les petites annonces sur le net). —-https://www.20minutes.fr/planete/2412087-20190110-vente-animaux-animalerie-jour-interdite-francehttps://one-voice.fr/fr/blog/animaleries-je-refuge.html

OUI, OUI, OUI : Les associations, les refuges

Les refuges/associations stérilisent, vaccinent et identifient les animaux qui sont à adopter, en dehors des chatons et chiots qui seront uniquement vaccinés et identifiés.

Si donc vous adoptez un tout petit, ils vous demanderont de vous charger de la stérilisation comme condition à l’adoption. Cela se fait dès l’âge de cinq mois pour les chatons afin d’éviter les premières chaleurs et pour les chiots dès 6 à 7 mois pour les petites races et dès 10 à 12 mois pour les grandes races.

Faites-vous bien expliquer l’identification ICAD. Certaines associations oublient de demander le changement de nom de « propriétaire ». Veiller à ce que le changement soit effectué. L’identification, par tatouage ou puce électronique, reste un moyen simple et efficace de protéger son animal en cas de perte ou de vos. Si les coordonnées sont à jour, un chien ou un chat identifié a près de 40% de chances d’être rendu à son propriétaire une fois retrouvé.

Article de la semaine prochaine :

POST-ADOPTION – ACCUEIL/ALIMENTION

2 réponses sur « PRÉ-ADOPTION – Réflexion / anticipation »

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s