AU FIL DES SAISONS – L’automne

INFORMATIONS SUR LES DANGERS DE L’AUTOMNE POUR NOS COMPAGNONS

L’automne est une saison que beaucoup d’entre nous adorent. Ses couleurs, ses odeurs, une atmosphère à la fois rafraîchissante et douce. L’idéal pour les balades avec nos compagnons. Mais attention cependant, car elle recèle quelques dangers qui lui sont bien spécifiques, tant pour les chiens que pour les chats, en ville ou à la campagne. Faisons un point.

LES MAITRES-MOTS : Prévention – Attention

Les parasites -présents tout au long de l’année- adorent l’automne et ont la fâcheuse tendance à proliférer à ce moment-là de l’année. Penser à traiter vos animaux contre les parasites tout au long de l’année et de ne pas oublier les renouvellements de traitement. Par ailleurs, les antiparasitaires n’ont pas tous la même efficacité. ll est préférable de ne pas acheter ces produits dans de grandes surfaces ou animaleries et de demander conseil à votre vétérinaire. Beaucoup de facteurs sont à prendre en compte : efficacité (rapidité d’action et durée de protection), toxicité potentielle (attention, certains produits pour chiens sont très dangereux pour les chats), mode de vie de l’animal, présentation (colliers, pipettes, sprays, comprimés)…

PUCES – Période idéale pour se reproduire

PREVENTION (antiparasitaire) – TRAITEMENT (éradication)

Les puces adultes vivent sur les chiens et les chats, mais leurs œufs et leurs larves se développent dans l’environnement. Ils ont besoin pour cela de chaleur et d’humidité, conditions réunies en automne. C’est pourquoi, en cette saison, les pièces où vivent vos animaux, mais aussi les lieux où dorment parfois les chats errants (haies, tas de bois, abris), peuvent être envahis de jeunes puces prêtes à coloniser le pelage de votre compagnon. Elles sont parfois très nombreuses (jusqu’à plusieurs dizaines de milliers !) et dépassent alors les capacités de protection des traitements préventifs contre les puces. N’hésitez pas à demander de l’aide à votre vétérinaire. ESCCAP

DOULEURS ARTICULAIRES – Arthrose….

ETRE ATTENTIF – REPERER – TRAITER / SOULAGER

En raison de l’humidité et de la baisse de la température, nos petits compagnons peuvent commencer à présenter des signes de douleurs articulaires, d’arthrose. On estime qu’un chien sur cinq est touché par cette maladie. Un chat à partir de 7 ans peut présenter des signes de vieillissement et celui-ci s’accélère après 12 ans. Près de 80% des chats âgés de 11 ans présentent de l’arthrose. Donc, soyez vigilants aux signes de douleurs de votre animal. Des traitements existent avec une efficacité variable selon l’étendue du problème. Quoiqu’il en soit, il pourra être soulagé. MEDPETS

CHUTE DES POILS – Mue

SOINS DU PELAGE – LE BROSSAGE

Chiens et chats perdent des poils tout au long de l’année et c’est normal.
Mais en automne, ils vont également faire leur mue afin de mieux supporter les variations climatiques à venir. La mue saisonnière est très intense et dure environ 3 à 5 semaines. Nos animaux de compagnie qui vivent à l’intérieur avec la combinaison du chauffage et l’éclairage artificiel  de nos maisons ou appartements, sont moins soumis aux changements de température et de lumière des saisons. En conséquence, la perte de poils est continuelle. ANIMO-PETFOOD  

Penser à bien brosser nos animaux. Pour leur bien-être et le vôtre.

Le chat est très attentif à sa propreté et est autonome, en se léchant notamment. Lors de la mue (et toute l’année pour un chat d’appartement), il avale une grande quantité de poils, ce qui provoque des boules régurgitées avec plus ou moins de facilité. Cela ne doit guère lui être agréable et peut s’atténuer avec un brossage régulier. Sachez également que le fait d’avaler ses poils peut provoquer chez le chat des troubles digestifs et dégénérer en occlusion intestinale.

Le chien, lui, ne peut faire sa toilette lui-même. Il compte beaucoup sur votre aide surtout en période de mue. Cela lui évitera des noeuds difficiles à retirer par la suite et une accumulation de poussière et autres débris.

De plus, tant pour les chats que pour les chiens, un brossage régulier permet d’avoir un oeil sur les étrillets, puces et tiques. Il a également l’avantage de stimuler le drainage sanguin.

Si vous avez habitué votre animal dès le plus jeune âge au brossage -il y a même des fans de cela sur le tard- cela peut être un grand plaisir pour eux et un beau moment de complicité entre vous.

TIQUES – du printemps au début de l’automne

PREVENTION – antiparasitaire / TRAITEMENT – éradication

Zones à risques : par « zones à risque » sont désignées des zones géographique, car en fait, dès l’instant où la nature est présente (herbe, bois etc…), les tiques peuvent sévir.

  • Demandez à votre vétérinaire un traitement préventif.
  • Si néanmoins votre animal a des tiques, il faut impérativement et rapidement les retirer. Si vous ne pouvez aller rapidement chez votre vétérinaire, vous trouverez en pharmacie un crochet anti-tiques efficace mais attention à ne pas séparer la tête du corps – lisez la notice. Lorsque la tique est retirée, assurez-vous de la détruire, car elle transmet aussi à l’homme une maladie redoutable : la maladie de Lyme. Quoiqu’il en soit, prévoyez par la suite un traitement pour éradiquer et repousser de nouvelles tiques (vétérinaire).
  • Si vous souhaitez ne pas le faire vous-même, ou si votre animal en a plusieurs, le vétérinaire s’en chargera et vous conseillera un traitement.

EPILLETS – Encore présents au début de l’Automne

Il s’agit d’un épi d’herbe sèche. ATTENTION aux herbes sèches. Les épillets sont présents aussi bien dans les champs que dans certaines pelouses, autour des arbres en ville …. Ils s’incrustent sous la peau ou entrent dans les orifices. Cette herbe est redoutable. L’extrémité, pointue et dure, une fois dans la peau, avance et perfore tout ce qu’elle trouve sur son passage. La cicatrise laissée par l’épillet dans la peau se refermant ensuite, il est extrêmement difficile de le localiser. Plus vite il est détecté, plus facilement il sera retiré avant d’occasionner de très graves lésions. SANTE VET

Comment l’éviter ? FID ANIMAUX donne de très bons conseils que je m’empresse de vous communiquer.

FORETS ET JARDINS – Vigilance

30 MILLIONS D’AMIS, REPERTORIE SIX DANGERS DE L’AUTOMNE POUR NOS ANIMAUX – Leur article ci-après avec tous les détails 30 MILLIONS D’AMIS.

  • LES CHAMPIGNONS
  • LES MARRONS ET LES CHATAIGNES
  • LES GLANDS
  • LES POMMES DE PIN
  • LES FRUITS A COQUES
  • LES ARBRES DE LA SAISON (marronnier, if, houx…)

PERIODE DE CHASSE – Danger !

Un autre danger des promenades dans la nature en Automne : c’est la PERIODE DE CHASSE . Il faut donc être extrêmement prudents, de nombreux accidents (donc certains mortels), étant à déplorer tous les ans. De plus, la balade risque de tourner rapidement en confrontation plus ou moins violente, certains chasseurs estimant que les lieux de chasse leur sont exclusivement réservés.

Renseignez-vous avant de vous promener sur les dates d’ouverture de chasse dans la région où vous vous trouvez.

VESTIAIRE – Utile ou pas ?

Avec l’automne, arrivée de la fraîcheur et de la pluie. Cependant, est-ce une raison de faire porter un manteau ou un ciré à votre chien ?

Oui, pour les chiens les plus exposés : ceux à la santé fragile, en convalescence, les races connues pour leur sensibilité au froid.

En ce qui concerne les animaux en bonne santé (chiots et seniors compris), leur faire porter un manteau dépend s’ils ont été confrontés jeunes aux changements de température ou pas (jardins, cours…) auquel cas ils sont « équipés » naturellement pour surmonter une baisse de température automnale. S’ils ont toujours vécus en ville, en appartement, ils seront effectivement plus sensibles aux variations de température.

Le mieux est sans doute de l’observer, d’être attentif et vous verrez par vous-même s’il est frileux ou pas. Vous le connaissez mieux que personne.

IMPORTANT : En revanche, si vous avez promené votre animal après ou pendant un épisode pluvieux, il est très fortement conseillé de le sécher en arrivant chez vous, en insistant sur son ventre plus facilement en contact avec l’humidité (herbes, trottoirs….). Cela lui évitera, et à vous également, de rendre visite au vétérinaire et d’avoir à soigner un bon rhume.

…. et n’oubliez pas de consulter les actualités sur la condition animale (page « le chopé du web) & de me faire parvenir vos éventuelles questions (page Forum Q/R)

2 réponses sur « AU FIL DES SAISONS – L’automne »

    1. Bonjour Sophie, Merci. Toute suggestion de nouveaux articles, commentaires sur ceux déjà mis en ligne, sont les bienvenus et … n’hésitez pas à faire connaître Tout poil & cie 🙂 – Evelyne

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s