Le « Chopé du web » – Septembre 2020

Mardi 29 Septembre – Une date importante concernant la protection animale en France pour laquelle vous vous êtes déplacés et avez déposé vos bulletins dans les urnes, pour laquelle vous avez marché portant haut et fort vos convictions, pour laquelle vous avez signé nombre de pétitions et soutenu les associations totalement dévouées à cette cause. Bravo et merci à elles, à vous.
Les voix du « lobby » du coeur et de la raison ont aujourd’hui couvert celles de la maltraitance et du profit.
——————

Barbara Pompili, Ministre de la transition écologique, adhérente des verts à partir de 2000 puis d’Europe Ecologie des verts, a annoncé des mesures sur le bien-être animal. Celles-ci ne vont pas régler la maltraitance animale en France et omettent bien des secteurs où elle est régulièrement dénoncée et démontrée (les corridas, l’élevage, l’expérimentation, la chasse, le tourisme ….) mais elles auront le mérite d’éviter « un jour » à des milliers d’animaux de vivre prisonniers, maltraités, torturés, exploités et tués.

Certaines de ces mesures ne prennent pas effet immédiatement mais ont une date butoire. D’autres ne mentionnent aucune date et donc créent un flou quant à la mise en place effective de ces mesures. B. Pompili : « …C’est une transformation de secteurs entiers que nous engageons, une transformation qui n’est pas pensée contre les professionnels concernés, qui seront accompagnés par le Gouvernement et qui représentera une avancée majeure pour la condition animale en France ».
Les delphinariums
– Interdiction d’ici 2 ans (2022) de la détention à des fins de spectacles d’orques (sauf sanctuaire, sans spectacle) ;
– Interdiction d’ici 7 ans (2027) de la détention des dauphins à des fins de spectacles (sauf sanctuaire) ;
– Interdiction immédiate de la délivrance d’autorisation d’ouverture de nouveaux établissements présentant des cétacés à des fins de spectacles ;
– Interdiction immédiate de la reproduction des cétacés en captivité ;
– Interdiction immédiate de l’introduction de nouveaux cétacés dans des structures à des fins de spectacle.
Les cirques et les spectacles itinérants
– Interdiction de la détention d’animaux d’espèces sauvages dont le degré d’incompatibilité de la détention en itinérance avec leurs besoins est important (notamment les fauves, les singes, les ours, les loups ou ceux nécessitant des bassins ou de grandes quantités d’eau comme les hippopotames, les otaries, les éléphants, etc.) ; Pas de date butoire !
– Interdiction de reproduction des animaux issus d’espèces sauvages concernés par les mesures d’interdiction ci-dessus ; Pas de date butoire !
– Interdiction immédiate de la délivrance d’autorisations pour les nouveaux établissements itinérants détenant des animaux d’espèces sauvages concernés par les mesures d’interdiction.
Les élevages de visons pour la production de fourrure
– Interdiction immédiate d’ouverture de nouveaux élevages de visons d’Amérique ;
Fin de l’élevage de visons d’Amérique (échéance 2025).
Les parcs zoologiques
– Instauration de normes de détention visant à améliorer le bien-être de la faune sauvage captive en zoos pour certaines espèces, comme l’ours polaire (température, accès à des zones d’ombre…) ; Pas de date de mise en place
– Instauration de mesures d’encadrement des spectacles en zoos (exemple : interdiction du public de toucher les animaux). Pas de date de mise en place
Aujourd’hui, pour des milliers d’animaux rien ne va changer avant plusieurs années ; pour des milliers d’autres, ces mesures sont l’espoir de ne jamais être soumis à l’être humain. Mais rien n’est figé. Ces mesures peuvent toujours être revues pour de plus grandes avancées, ou l’inverse.

PLUS JAMAIS CA


Suite du « chopé » du web

USA – L’année prochaine, les 35 éléphants retraités du cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey rejoindront leur nouveau foyer dans un centre de conservation en Floride, ce qui conclura le périple entrepris en 2015 lorsque la compagnie mère du cirque, Feld Entertainment, annonçait pour la première fois son intention de renoncer aux spectacles d’éléphants. « C’est l’occasion pour nous de leur donner une chance d’être à nouveau de simples éléphants dans une situation aussi proche de la nature que possible, » déclare Michelle Gadd, directrice des programmes internationaux de conservation pour Walter Conservation. National geographic

ES – Tauromachie à l’UNESCO – Tentative d’inscription rejetée par le gouvernement espagnol. Un groupe de lobbyistes procorrida espagnols vient de tenter en toute discrétion de faire mettre à l’ordre du jour de l’UNESCO l’inscription de la tauromachie au patrimoine culturel immatériel (PCI). Cette initiative a été contrée auprès du Bureau du Comité pour la sauvegarde du PCI par rien moins que le gouvernement espagnol lui-même. Les jeux ne sont pas totalement faits pour autant, le sujet pouvant revenir à l’ordre du jour lors de la prochaine réunion qui aura lieu le 30 octobre. L’association No Corrida nous tiendra informés.


FR – Après la Somme et la Seine-Maritime, l’Eure : un arrêté que l’ASPAS avait fait suspendre en avril 2019 a été définitivement ANNULÉ le 18 septembre : plus de tirs de nuit contre les renards dans ce département ! >> Consulter le jugement

FR – Eure : l’arrêté autorisant l’abattage de renards annulé. Le tribunal administratif de Rouen annule un arrêté de 2019 qui autorisait l’abattage de nuit de #renards dans l’Eure ! Les goupils ne sont pas responsables de la diminution de perdrix & ils ne seraient pas à l’origine des dommages causés à l’élevage. 30 millions d’amis. Merci à ces magistrats.

FR – Si vous êtes sensibles à la cause du renard, et souhaitez soutenir les campagnes de l’ASPAS par un don, sachez que l’ONG « 1% pour la planète » double la mise pour tout don effectué avant le 5 octobre 2020. Pour cela, rendez-vous sur ce lien – Pour plus de détails sur notre campagne « renards », cliquez ici

Photo de Pixabay sur Pexels.com


FR – La LPO et l’ADEME s’allient pour la biodiversité.  La LPO et l’Agence de la transition écologique, anciennement Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), ont signé ce mercredi 30 septembre une convention d’une durée de 3 ans afin de mettre en place des actions communes de protection de la biodiversité. 

CH – Les citoyens suisses étaient partagés sur la révision de la loi sur la chasse et le suspense a duré jusqu’à la dernière minute. Finalement, une majorité de 51,9% des votants a refusé de faciliter l’abattage du loup. La révision législative proposait de considérer le loup et le bouquetin comme des «espèces protégées régulables». Cela signifie que ces deux animaux auraient pu être abattus à certaines conditions, et ce même dans les zones de protection de la faune sauvage. Et bien, ce sera… non. Swissinfo

FR – Le ministre de l’Agriculture a annoncé la mise en place d’un numéro vert gratuit destiné à tous les propriétaires de chevaux ( 0800 738 908). Les réponses seront assurés par une équipe de 15 spécialistes qui dépendent de l’institut français du cheval. L’affaire des chevaux mutilés est suivie par l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique, l’organisme qui coordonne les enquêtes au niveau national.

Photo de Anastasia Shuraeva sur Pexels.com

SCO – Bonne nouvelle ! Après une longue bataille juridique menée par CIWF au Royaume-Uni, le gouvernement écossais a finalement décidé d’arrêter les exportations de veaux vivants. Il a admis que ce commerce se déroulait en violation de la législation sur la protection des animaux pendant le transport. Pendant plusieurs décennies, des millions de veaux britanniques ont été contraints de subir de longs et inhumains voyages en Europe pour être abattus et engraissés. CIWF a combattu cela jusqu’au bout. La fin des exportations de veaux de Grande-Bretagne représente un tournant dans la bataille pour mettre fin à ce commerce horrible. Merci CIWF

FR – Le Conseil d’Etat a rejeté, mardi 22 septembre, une demande des chasseurs de revenir sur la décision gouvernementale de suspendre la très controversée chasse à la glu. Fin août, l’Elysée avait annoncé qu’il ne serait pas accordé pour cette saison* de quotas dérogatoires autorisant la chasse à la glu pour les grives et les merles – seules espèces pour lesquelles elle était autorisée. Le Monde. * Hélas uniquement pour 2020.

FR – Cher. Les cirques avec animaux désormais interdits à Bourges. Le conseil municipal de Bourges (Cher), lors de sa séance du jeudi 17 septembre, a voté à l’unanimité un vœu pour l’interdiction des cirques avec animaux dans la ville. La mairie utilisera donc « tous les moyens légaux à sa disposition » pour refuser ce type de spectacles sur son territoire. Cette mesure faisait partie des promesses de campagne du nouveau maire Yann Galut (PS), aux dernières élections municipales. Ouest France – Merci M. le Maire.

Liste des villes interdisant les cirques avec animaux sauvage : mise à jour Février 2020 – Liste de 30 millions d’amis.

PL – Le Parlement polonais adopte une loi sur les droits des animaux. La loi, qui doit obtenir également l’aval du Sénat, interdit l’élevage d’animaux pour leur fourrure – une importante industrie en Pologne – et arrête les exportations de viande halal et casher. La Pologne est le troisième plus grand producteur de fourrure après la Chine et le Danemark, selon des ONG. Le pays est également un grand exportateur de viande cacher vers Israël et les communautés juives d’Europe. Le Figaro – Rappelons que la Pologne est le 3e producteur mondial avec 550 élevages d’animaux pour leur fourrure ! En France, il reste encore 4 élevages de visons. Voir ici la Pétition PETA pour la fermeture de ces fermes de l’horreur.


Ci-dessous, rappel du « Chopé du web » de la 1ère quinzaine de Septembre, mis en ligne le 18 septembre

FR – 12 septembre, remise du prix (« Coq Dormant » par François Pompon) par le président de l’OABA, JP KIEFFER, pour l’étiquette de bien-être animal, aux représentants de @CarrefourFrance@ULesCommercants@Groupe_Casino en présence de @LouisSchweitzer qui représente @fondationLFDA. L’étiquette Bien-être animal a été créée en 2018 par la LFDA, CIWF, l’OABA et le groupe Casino, pour proposer un référentiel et un étiquetage unique sur le bien-être animal. Une étiquette avec des niveaux de A à E (détails : Fondation droit animal).

FR – Le juge des référés du Conseil d’État suspend aujourd’hui l’autorisation (larrêté du 27 août 2020) de la chasse de la tourterelle des bois pour la saison 2020-2021. Il note en effet que l’espèce a diminué de près de 80% en 15 ans, que les experts recommandent l’interdiction de la chasse de cet oiseau sauvage et que le Gouvernement n’a pas apporté d’élément permettant de justifier son autorisation. Oui il existe une Justice pour la faune sauvage en France ! Comme l’an dernier, et alors que la consultation publique (> 19 000 contributions pour 77 % d’avis contre) sur le projet d’arrêté était pourtant clôturée depuis le 12 août 2020, la Ministre a une nouvelle fois publié l’arrêté au dernier moment, à la veille de la date d’ouverture. Le délai de la procédure de référé au Conseil d’Etat ainsi offert aux chasseurs leur a permis de tuer près de 7 000 tourterelles des bois en moins de 2 semaines, soit 40% du quota autorisé.  LPO

Photo de John Bulmer


FR – AVANCÉE • 2 jours seulement après l’annonce de l’engagement de Lidl, E.Leclerc s’est à son tour engagé à bannir les pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets. E.Leclerc était le dernier de la liste. Tous les distributeurs sont désormais engagésbit.ly/EntreprisesEngagées – Bravo à tous pour votre mobilisation extraordinaire pour les poulets. L214

FR – Après un peu plus d’un mois de mobilisation, Lidl a enfin complété son engagement à bannir les pires pratiques d’élevage et d’abattage des poulets. Lidl rejoignent aujourd’hui Aldi, Carrefour, Intermarché, Système U, Auchan ou encore Cora, suite à de nombreuses enquêtes révélées au public avec spot publicitaire, actions devant le siège social, pétition (90.000 signatures) montrant les conditions d’élevage dites « standard » des poulets. Dans ces élevages en claustration, les poulets sont entassés par dizaines de milliers à plus de 22 animaux par mètre carré. Ils souffrent de diverses pathologies dues à la sélection génétique et à leurs conditions de vie : difficultés à se mouvoir, problèmes respiratoires, fragilité osseuse, brûlures de la peau dues à la litière souillée… Beaucoup d’entre eux sont fortement boiteux. Peinant à se tenir sur leurs pattes, certains ne peuvent même plus atteindre les mangeoires et les abreuvoirs et meurent de faim et de soif. La mobilisation de tous rend l’espoir possible et cette avancée en est une nouvelle preuve. L214EUROPEAN CHICKEN COMMITMENT (liste des enseignes et leurs engagements).


FR – Victoire pour les renards de Seine-Maritime !

C’est avec joie et une émotion très forte que nous venons d’apprendre la suspension de l’arrêté du 20 juillet 2020 qui devait permettre la destruction de 1430 renards en Seine-Maritime par les lieutenants de louveterie. Dès la publication du projet d’arrêté, nous sommes nombreux à nous être opposés à la persécution des renards, alors que nous considérions que la préfecture n’apportait aucun argument pour justifier ce massacre.

La consultation publique, très relayée dans les médias et par les associations, s’était terminée par 75% d’opposition au projet d’arrêté (2468 avis sur 3300 déposés). Malgré cela, la préfecture avait maintenu son arrêté, pris à la demande des lieutenants de louveterie, principalement pour protéger leurs perdrix.

Aves France – Christophe Coret

FR – « Les menus végétariens se sont accompagnés d’une augmentation de la fréquentation des cantines les jours où ils étaient servis. Ce qui a incité la @VilledeChartres à les généraliser au reste de la semaine pour les familles qui le souhaitent dès cette année. » L’écho républicain. Moins de viande, moins d’élevages intensifs et de souffrance animale.

MONDE – Grande nouvelle : les peaux exotiques chez Tommy Hilfiger et Calvin Klein, c’est fini ! Le groupe explique que sa décision s’inscrit dans sa « stratégie de long terme pour faire progresser la mode de manière positive ». Peta

Back to the start – Film d’animation – Auréolé de plusieurs récompenses, dont le prestigieux Grand Prix de Cannes Lions 2012, ce film interpelle, questionne et émeut le grand public en abordant un sujet important : l’agriculture et l’élevage durables. « Back to the Start » (qui signifie « Revenir au début ») a été réalisé en 2011 par l’agence artistique Creative Artists Agency (CAA) pour la chaîne de restauration rapide Chipotle.


Photo de Jou00e3o Jesus sur Pexels.com