Animaux sauvages, victimes oubliées des brasiers

« La vraie bonté de l’homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu’à l’égard de ceux qui ne représentent aucune force. Le véritable test moral de l’humanité, ce sont les relations avec ceux qui sont à sa merci : les animaux. » Milan Kundera

Fin 2019 / début 2020, l’Australie a été le théâtre d’incendies dramatiques tout comme l’ouest des Etats-Unis . L’ampleur historique de ces feux sans précédent a été largement couverte par les medias..

Nous sommes sans doute nombreux à garder en mémoire, les photos et vidéos déchirantes de koalas, kangourous piégés par les feux dans la brousse australienne, tout comme l’ont été les chevaux, chiens et chats en Californie dont les sauvetages de certains nous ont bouleversés. Peu d’évocations en revanche, de la disparition dans les flammes de centaines d’animaux sauvages moins visibles, moins familiers, moins aimés du plus grand nombre, comme insignifiants en quelque sorte.


En France, depuis début 2020, un grand nombre d’incendies en milieux naturels ont également fait l’actualité. France 3 – Incendies. Rarement, là encore, n’est évoqué le lourd tribut payé de leur vie par les animaux sauvages. Morts passées sous silence, cris contenus aux portes des rédactions.

Daniel Debenest, technicien à la Fédération de chasse de Vaucluse, précise qu’« avec la forêt c’est une cohorte d’espèces qui elle aussi va disparaître à 98 ou 99 %. Les animaux présents sur le site brûlent avec l’incendie ».Source Le Point

La souffrance d’un écureuil, d’un chevreuil, d’un hibou, d’une couleuvre, de toute créature vivant dans nos sous-bois, n’est en rien différente de celle d’un koala. Alors, ayons une pensée pour les animaux de nos forêts lorsque celles-ci sont en feu.

Photo de Maddie Franz sur Pexels.com


Le traitement des conséquences des incendies par les médias est invariable : sont déplorés les drames humains, puis comptabilisés les dommages matériels, pertes économiques, nombre d’hectares détruits et, le cas échéant, cheptels réduits à néant, mais exceptionnellement évoqués les ravages du feu parmi les animaux sauvages. L’homme ne fait que peu de cas de la destruction de la faune dont il est pourtant la cause principale.

En effet, plus de 90% des départs de feu en forêt seraient dus à l’activité humaine, qu’elle soit accidentelle (environ 50%) ou malveillante (près de 40%) – moins de 10 % d’origine naturelle (foudre et orages secs).

Source Futura Sciences© Prévention incendie 

Il est donc évident qu’un simple changement dans nos comportements pourrait chaque année épargner des milliers de vies, humaines et animales, d’autant que le réchauffement climatique asséchant les sols et la flore peut transformer aujourd’hui la moindre flammèche en monstre de feux et fumées toxiques.

Ces imprudences sont aussi bien le fait des touristes que des riverains : 80 % des feux se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations, souvent lors d’activités de loisirs/bricolage etc…à proximité de parking, aux abords des forêts. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, peu d’imprudences ont lieu au cœur des forêts. Dossier de presse de madame Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire « Feux de forêts : les prévenir et s’en protéger – Juin 2020.

Nous devons absolument prendre des précautions : débroussailler nos terrains, faire attention aux outils générant des étincelles, ne pas jeter de mégots, ne pas abandonner des bris de verre dans la nature, ne pas faire un feu non sécurisé, éviter feux d’artifice, pétards etc…

Si vous êtes témoin d’un début d’incendie, prévenez le 18, le 112 ou le 114 (appel d’urgence pour sourds et malentendants) et essayez de localiser le feu avec précision.


Rappelons-nous 2019


Photo de Buddh Sharan Sahu sur Pexels.com

6 réflexions au sujet de « Animaux sauvages, victimes oubliées des brasiers »

  1. Bonsoir

    pourquoi ne pas faire une rubrique avec animaux a adopter ? pas toute une liste avec des centaines d’animaux mais genre ce mois je vous propose d’adopter…………… et mettre 3 ou 4 chats ou chiens

    a defaut proposer des sites qui propose d’adopter ________________________________

    J'aime

    1. Merci pour la suggestion. J’y avais pensé au début du site. Mais en fait la grande majorités de mes lecteurs restent sur la page des articles et ne visitent pas les autres. Mais je peux de nouveau y réfléchir en incluant une annonce dans un article. Cela pourrait se doute de faire.

      J'aime

  2. quand on était à Bormes-les-Mimosas cet été, un habitant nous disait que lors de l’incendie de 2017 (je crois) des oiseaux en flammes s’envolaient des arbres et allaient propager le feu plus loin.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s