Le « Chopé du web » – janvier 2021

Après un peu plus de deux mois d’absence, voici le « Chopé du web” (habituellement bimensuel) de Janvier actualisé au fur et à mesure des informations qui me sont parvenues sur les avancées de la condition animale dans le monde.


FR – Lot : Face au comportement de certains chasseurs, « une politique de tolérance zéro » annoncée par le parquet de Cahors. Après une augmentation des accidents de chasse dans le Lot, dont un drame mortel, le procureur de la République de Cahors annonce « des réponses pénales systématiques » – 20 minutes

FR – Une première pour une grande ville de France : Montpellier interdit la chasse sur les terrains publics ! La nouvelle municipalité de Montpellier, conduite par Michaël Delafosse, a pris la décision en décembre 2020 de résilier les conventions de mise à disposition de terrains publics pour les associations de chasse. Aussitôt la nouvelle annoncée sur les réseaux sociaux, des chasseurs mécontents ont proféré des insultes racistes et homophobes à l’encontre de M. Ariztegui. L’ASPAS apporte tout son soutien à l’élu, et condamne fermement cette violence verbale intolérable. ASPAS

FR – L’ASPAS sauve de nouveaux renards dans les Ardennes !

L’arrêté qui autorisait la « destruction » de renards dans plusieurs communes des Ardennes a été suspendu par la justice, mercredi 9 décembre. Après l’annulation des tirs de nuit, en septembre 2018, c’est une nouvelle victoire pour les renards dans ce département du Grand Est.

Tout est parti… d’une crotte. Un habitant de Sedan, ayant remarqué des déjections sur son potager qu’il a attribuées à un ou plusieurs renards, a sollicité de l’aide auprès de la Préfecture pour « procéder à l’élimination de ces nuisibles ». Ni une ni deux, sur recommandation d’un lieutenant de louveterie, un arrêté préfectoral est adopté 2 semaines plus tard autorisant l’abattage indéterminé de renards jusqu’au 31 décembre sur quatre communes des Ardennes : Sedan, Wadelincourt, Noyers Pont-Maugis et Cheveuges.

FR – Attaqué en justice par l’ASPAS, l’arrêté du 22 juin 2020 adopté par le préfet de Gironde a été sanctionné par le Tribunal administratif de Bordeaux, le 18 décembre, en ce qu’il autorise une période complémentaire de vénerie sous terre des blaireaux dès le 15 mai 2021. Aspas


MONDE – Grande nouvelle pour les lapins : American Vintage arrête l’angora ! Cette victoire pour les lapins arrive après près de deux ans de campagne menée par PETA et ses affiliées contre l’utilisation de l’angora par American Vintage, qui compte plus de 1500 points de vente dans 10 pays. Merci aux associations de défense des animaux. Merci Peta

Image par kasiaczernik de Pixabay

FR – Après avoir été informé par PETA États-Unis – et alors que les experts de la faune sauvage avertissent que le commerce des peaux de serpent, de crocodile et d’autres animaux exotiques pourrait alimenter la propagation de maladies comme la COVID-19 – la marque Karl Lagerfeld a banni l’utilisation des peaux exotiques. Elle avait déjà, l’année dernière, interdit la fourrure à la suite de communications avec PETA États-Unis. Avant sa mort, Lagerfeld était lui-même directeur de création chez Chanel, qui a cessé la fourrure et les peaux exotiques en 2018. Peta

MONDE – C’est une merveilleuse nouvelle ! Après avoir entendu PETA États-Unis et près de 80 000 de ses supporters, la marque de soins Baxter of California a banni les poils de blaireau. Et ce n’est pas tout : la société mère de Baxter, le groupe L’Oréal – la plus grande société de cosmétiques et de beauté au monde – a également décidé de ne plus utiliser ni de poils de blaireau, ni de chèvre, ni de tout autre animal. Peta France

Ici le lien vers la database de Peta (non exhaustive et à ce jour). où l’on peut connaître la politique appliquée par de nombreuses entreprises concernant les tests sur les animaux par marque, type d’activité (mode, cosmétiques…), lieux et type de produits

Une base extrêmement intéressante d’autant qu’elle peut être également téléchargée sur Apple store et Google Play.


FR – Haute-Savoie. La mairie d’Allinges (Haute-Savoie) va installer à partir de cette année un nichoir à oiseaux à chaque nouvelle naissance dans la commune. Une initiative qui permettra aux jeunes de garder un lien avec le lieu où ils ont grandi et qui garantira aussi de bonnes conditions de vie aux volatiles. Ouest-France

FR – A Baleone, le dispensaire Fondation Assistance Aux Animaux permet désormais de soigner gratuitement tous les animaux abandonnés. En 6 mois d’existence, 1.400 animaux provenant de toute la Corse ont déjà été soignés. France Bleue


FR – Dordogne : la cour de cassation pourrait bien sauver la mare aux grenouilles de Grignols. France bleue

FR – Dordogne : des repas 100 % bio à la cité scolaire de Nontron en 2021. Sud-Ouest

FR – ONA, le tout premier restaurant vegan étoilé de France. MME FIGARO


FR – Une victoire symbolique mais très importante dans la lutte pour l’interdiction des animaux sauvage dans les cirquesPar un vœu porté par les élus écologistes, la région Centre-Val de Loire vient officiellement de se positionner en décidant d’apporter son soutien aux communes du territoire régional qui ont pris ou prendront position pour des cirques sans animaux sauvages, lors de la séance plénière du conseil régional, à Orléans (45). 30 millions d’amis

FR – Oise : 10 tigres du Bengale saisis par la justice chez un dompteur après une plainte pour mauvais traitement. Ils vivront désormais dans un sanctuaire en Italie. « Leur seul horizon se limitait à une surface de moins de 2 m² chacun, pour près de 300 kilos de masse corporelle, sans occupation possible », dénonce l’association One Voice qui avait dénoncé les faits. France info. Après deux ans de lutte acharnée de l’association One Voice, dix tigres viennent d’être libérés du camion de cirque dans lequel ils étaient confinés jour et nuit. L’enquête de One Voice


EU – La cour de justice de l’Union européenne vient de trancher : Abattage rituel : l’étourdissement préalable peut être imposé dans l’UE au nom du bien-être animal. Aucun argument religieux ne peut justifier une mise à mort en pleine conscience. Le Parti animaliste salue cette décision et espère qu’elle ouvrira la voie à la fin des dérogations. Toute possibilité d’abattre un animal sans insensibilisation préalable doit être interdite ! Le Monde – A suivre.


Photo de Ruca Souza sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s