Les idées reçues – Le pigeon, le chat

Combattre les idées reçues

« … il faut beaucoup de force de caractère pour détacher son esprit des sens et dégager sa réflexion des idées reçues » – Ciceron

QU’EST-CE QU’UNE IDEE RECUE ?

L’idée reçue a la particularité d’avoir été entendue par le plus grand nombre, au moins une fois, d’être facile à mémoriser, donc à répéter, d’apporter une justification à certains de nos comportements/phobies/envies, de convenir à la personne qui la rapporte. Elle peut, c’est incroyable mais vrai, traverser les siècles.

Commençons par LES PIGEONS puisqu’ils illustrent cet article

Les pigeons dangereux pour la santé humaine – Qu’en est-il réellement !

Donnons la parole au biologiste Julien Casparini : Il y a 150 maladies que le pigeon pourrait potentiellement transmettre à l’humain, mais en pratique, le risque est très faible. Au pire, cela prend la forme d’une grippe ». Comme le précise AntonioFischetti «  pour être contaminé, il faudrait avoir un pigeonnier dans son salon ce qui n’est tout de même pas fréquent… » et d’ajouter non sans humour « Non seulement les pigeons ne sont pas dangereux pour la santé humaine mais, en plus, ils sont utiles. Déjà parce qu’ils font office d’éboueurs en nettoyant les détritus comestibles des trottoirs. S’ils compliquent la tâche des nettoyeurs de statues, ils facilitent celles des balayeurs. Plus surprenant, les pigeons réduisent aussi la pollution. En effet, dans leurs plumes, ils stockent des métaux lourds (plomb, zinc ou cadmium) qui sont très toxiques et présents dans l’environnement. Tout ce qu’ils emmagasinent, c’est toujours ce que nous n’ingérons pas. Les travaux de Julien Gasparini ont montré que, si l’on supprimait tous les pigeons, les pollutions au plomb et au cadmium dans l’air de Paris augmenteraient respectivement de 6% et de 21 % ! ».

Et, lorsque vous croisez des pigeons avec les pattes abimées, quelquefois inexistantes, non ils n’ont ni la gale, ni la peste ou une autre maladie « dégoutante ». Cela est juste dû à nous, humains, qui les piégeons avec des filets dont ils n’arrivent, pour quelqu’uns seulement, à s’extirper, qu’en se mutilant, dû aussi aux sacs poubelles jetés n’importe où dont les liens et ce qu’ils contiennent s’enroulent, se collent etc… aux pattes de ces oiseaux.

Passons maintenant aux chats, en reprenant les idées reçues les plus courantes les concernant

Le ronronnement du chat est gage de bien-être.

Oui, dans la majorité des cas : Cela correspond à un moment de plaisir à venir (il vous voit préparer son repas,…) ou immédiat (vous le caressez…). En général, ce ronronnement s’accompagne de frottements de la tête sur vos jambes, vos mains etc… Là, pas de doute, il est heureux.

Il arrive cependant que cela indique un état de peur, stress, mal-être, de douleur même. En fait, tout comme nous pouvons nous balancer d’avant en arrière lorsque nos émotions sont trop fortes, le chat peut ronronner pour s’apaiser, se rassurer. Si donc vous êtes confrontés à une telle situation, soyez sécurisant et attentionné.

Les chats ne sont attachés qu’à leur lieu de vie.

Ceux et celles qui vivent avec un chat, connaissent les démonstrations de plaisir lorsqu’il retrouve son maître après une absence, et ce même alors qu’il avait nourriture et soins durant ce temps-là à domicile. C’est vrai qu’il n’y aura ni bonds, ni miaulements à réveiller le quartier, etc… , vrai aussi qu’il y aura peut-être un moment de bouderie de la part du matou, mais tout aussi vrai qu’il saura vous montrer son plaisir de vous retrouver en venant vers vous, en se frottant à vous, en ronronnant et en sautant sur vos genoux dès que l’occasion se présentera.

Quel maître n’a pas connu son compagnon se réfugiant sur ses genoux en cas de stress, cherchant refuge auprès de lui. Qui ne l’a pas vu changer de comportement face à la maladie ou une profonde tristesse de son maître, campant à ses côtés, apaisant, plus calme qu’il ne l’a jamais été.

Par ailleurs, de nombreux témoignages sur des chats abandonnant leur lieu de vie (même nourris) au départ de la personne auprès de laquelle ils ont vécu, d’autres parcourant des kilomètres pour la retrouver, d’autres encore vus régulièrement sur la tombe de celle-ci, viennent confirmer l’attachement dont ils peuvent faire preuve. 30 millions d’amis

Un chat retombe toujours sur ses pattes

C’est faux et DANGEREUX, cette idée reçue pouvant inciter certains maîtres à ne pas protéger fenêtres et balcons.

En effet, lorsqu’un chat tombe, il va, par réflexe, se positionner pour se réceptionner sur les pattes. Cependant, cette manoeuvre peut lui prendre du temps selon la façon dont il est tombé, et il aura besoin d’une certaine hauteur pour y arriver. Tomber de moins haut peut donc être plus dangereux.

Quoiqu’il en soit, même si la hauteur lui permet de se retourner, même s’il est bien retombé sur ses pattes, les séquelles dues à la chute peuvent être dramatiques quand elles ne sont pas mortelles. De plus, le temps de la chute, il peut heurter nombre d’obstacles qui ne lui laisseront aucune chance.

Les poils de chats provoquent des allergies.

Les chats ne sont pas tous concernés par ce problème qui est avant tout le vôtre. Vous pouvez être allergique à l’un et ne pas l’être à l’autre.

La principale responsable de ces allergies se nomme Fel d1. Elle est produite par les glandes sébacées et salivaires du chat. Elle se retrouve sur les poils du chat lors de sa toilette. Les poils se dispersant facilement, l’allergène est disséminé dans le foyer.

Envisager l’adoption d’un Sphynx, Donskoy, Peterbald ou autres sans poils, ne vous permettra pas d’échapper à votre allergie, la protéine allergène étant déposée sur la peau. Le point positif étant que son rayon d’action sera limité. Mais vous pouvez très bien être au contact d’autres poils de chats dès l’instant où vous sortez de chez vous.

Il existe des solutions autres que celle de se séparer de son compagnon – Consulter votre médecin et demander conseil à votre vétérinaire.

Un chat voit dans le noir.

Dans le noir total, non. Dans l’obscurité, oui et mieux que d’autres espèces, dont la nôtre.

En effet, ils ont la particularité d’avoir une pupille qui s’ouvre davantage que chez d’autres espèces. Du coup, la rétine où se trouvent un grand nombre de photorécepteurs, reçoit plus de lumière , et leur permet de capter la moindre luminosité. Tout cela en fait de redoutables chasseurs nocturnes.

Photo de Kelvin Valerio

Les chats n’aiment pas les chiens.

Evidemment, faux. Il suffit d’être attentif à ce qui se passe autour de soit pour savoir qu’une telle généralité est totalement infondée.

Un chat adulte peut/doit boire du lait.

S’il n’est pas allergique au lactose (50% des chats le sont), il peut en boire un peu (très peu), de temps en temps. Préférez le yaourt pauvre en lactose mais gare aux protéines de lait qui peuvent également provoquer des allergies, donc là encore très peu et rarement.

Sachez que de toute façon, un chat adulte n’a pas besoin de lait. Le plus simple est sans doute de ne lui donner aucun produit laitier. Vous éviterez ainsi le risque de vous précipiter chez votre vétérinaire.

Le chat est cruel.

Pourquoi ne tue t’il pas immédiatement sa proie ? Tout d’abord, parce que pour la tuer, il faut qu’elle soit dans une certaine position afin qu’il la saisisse à un endroit bien précis, la nuque. Il doit donc la lâcher, la reprendre, la lâcher etc… Il donne donc l’impression d’être cruel et de se délecter de la peur de sa proie.

Pourquoi ne mange-t-il pas sa proie après l’avoir épuisée ? Les chats qui ne mangent pas leurs proie sont tout simplement suffisamment nourris par ailleurs. Ils ont cependant leur instinct qui les incitent à chasser, à traquer et à capturer. Ils entretiennent ainsi leur capacité à être indépendants, à ne compter que sur eux-mêmes pour se nourrir s’ils y sont obligés. Ils sont d’ailleurs tellement certains d’avoir accompli ce que la nature attend d’eux, qu’ils vont déposer leur trophée à vos pieds attendant reconnaissance et félicitations.

Photo de Charles Pragnell

Le chat est malheureux en appartement.

Il est évident qu’un chat préférera être à l’extérieur, grimper aux arbres etc… Encore faut-il, pour qu’il soit heureux, qu’il se sente en sécurité, protégé.

Les personnes qui trapent, recueillent et placent les chats errants en ville ou à la campagne, vous raconteront tous la métamorphose de l’animal craintif, recroquevillé sur lui-même, maigre et sale car il n’osait s’aventurer en dehors de sa cachette, en chat serein, câlin et en bonne santé au sein d’un foyer, que ce dernier soit en appartement ou dans une maison avec jardin.

Alors, l’idéal, un foyer avec un espace extérieur non fermé ? pour son plaisir, certainement. Pour sa sécurité, rien n’est moins sûr : poisons, chasseurs, voitures, sadiques etc…

Bien entendu, l’appartement n’est pas l’idéal pour satisfaire aux besoins physiques du chat. Vous pouvez néanmoins y remédier en partie et lui rendre sa vie plus agréable. Jouez avec lui, offrez lui une vue vers l’extérieur (attention aux chutes – sécurisez), donnez-lui la possibilité d’être en hauteur etc…. Vous pouvez aussi, si cela vous est possible, adopter un autre compagnons et leur offrir ainsi de grands moments de complicité et de jeux à deux.

Si vous laissez votre chat seul, sans activité, sans stimulation, alors oui, il risque de déprimer dans votre appartement ce qui provoquera nombre de troubles du comportement et davantage. Si vous constatez cela chez votre compagnon, n’hésitez pas à consulter un(e) comportementaliste (les écoles vétérinaires ou votre vétérinaire pourront vous conseiller un professionnel). Il vous sera d’une grande aide.

Le chat noir porte malheur.

Voici une idée reçue particulièrement injuste et aux conséquences dramatiques. En effet, les chats noirs ne sont que très rarement adoptés en raison du fait qu’ils sont….noirs.

Alors pourquoi ? Remontons au Moyen-âge, au temps où l’on brûlait vifs des êtres humains accusés de sorcellerie, où l’on pensait que les chats noirs étaient associés au diable. Les bûchers ont disparu, la sorcellerie perdu son caractère « institutionnel » mais la crainte du chat noir est restée bizarrement ancrée chez certaines personnes ! Qui ne connait pas l’expression « chat noir » pour désigner une personne qui porte la poisse. Et tout cela est basé sur des faits remontant à l’inquisition, au XIIIe siècle. Cela est un peu dérangeant, car si cette crainte est restée vivace durant tant de siècles, elle ne doit pas être la seule à orienter nos pensées. Mais c’est une autre histoire.

La couleur noire de leur pelage est aussi, semble-t’il, associée au deuil, au malheur. Mais alors d’où vient l’engouement pour la fameuse « petite robe noire' » incontournable parait-il des gardes-robes ! Incohérence quand tu nous tiens !

Le fait est qu’ils sont des centaines à attendre dans les refuges avec peu d’espoir de trouver leur foyer du seul fait de la couleur de leurs poils.

Parlons d’eux chaque fois que l’occasion nous sera donnée de leur apporter notre soutien.

Les chattes doivent avoir au moins une portée dans leur vie.

Non, une chatte peut être stérilisée sans avoir eu de portée. Cela ne pose aucun problème tant sur le plan de la santé, que sur le plan psychique. De plus, tant de chatons sont mis au monde hors d’un foyer que lorsque l’on a la possibilité d’en réduire le nombre et de laisser à ces petits malheureux une plus grande chance d’être adoptés, la question de la stérilisation ne devrait pas se poser.

Une truffe humide est signe de bonne santé.

Ce serait trop beau si l’on pouvait s’y fier mais ce n’est qu’une idée reçue. Une truffe humide peut signifier un rhume par exemple, et une truffe sèche qu’il s’est peut-être couché près d’un endroit sec. En revanche, si votre chat a la truffe sèche, est apathique, mange moins, il est possible qu’il ait de la fièvre. Il est alors préférable de consulter votre vétérinaire.


Une réponse sur « Les idées reçues – Le pigeon, le chat »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s