Le « Chopé du web » – Novembre 2020

Voici le « Chopé du web” du mois, actualisé au fur et à mesure des informations qui me parviennent sur les avancées de la protection animale dans le monde.


Quand la justice donne raison aux associations de protection animale, annulant des décisions préfectorales contraires au bon sens et à la réalité.

Les associations ne baissent pas les bras face aux privilèges accordés entre autres aux chasseurs durant le confinement. @LPOFrance et @ASPASnature attaquent des arrêtés préfectoraux qui autorisent la chasse des oiseaux, chamois, mouflons, blaireaux y compris cormorans pourtant protégés ! Tous égaux devant le Covid sauf lorsqu’il s’agit de détruire sans discernement.

Image par Tristan MIMET de Pixabay 

Fin de la chasse au renard dans le cadre des battues de sangliers & cervidés pendant le confinement. Le rôle sanitaire & écologique de goupil a été reconnu par le TA de Grenoble, suite à un recours de FNE_IsereASPAS
Le tribunal administratif de Nîmes vient de donner raison à la LPO et ASPAS nature en suspendant la chasse des mouflons en Lozère autorisée par le préfet. Le caractère indispensable de cette « régulation » en plein confinement n’a pas pu être démontré ! Pire, cette chasse entraînerait des conséquences irréversibles pour la faune sauvage.
La préfète de l’Oise a interdit la chasse dans deux communes de son département, où cette pratique était jusqu’alors autorisée par dérogation sous couvert de « régulation ». En cause, des « manquements graves aux règles sanitaires », les chasseurs ayant organisé des repas collectifs ainsi qu’un « bar ouvert avec distribution d’alcool ». Le samedi 14 novembre 2020, à Grandru et à Morienval (60), la « régulation » de la faune sauvage dans « l’intérêt général » a pris une allure ostensiblement festive. La Fondation 30 Millions d’Amis demande l’annulation des dérogations faites aux chasseurs. 30 millios d’amis
One Voice. Victoire ! La période complémentaire de la chasse des blaireaux vient d’être retirée de l’arrêté publié par la préfecture du Jura à la suite de notre recours déposé au tribunal administratif de Besançon ! C’est une grande victoire, qui intervient bien avant que les blaireaux ne soient abattus au printemps ni à l’été prochain !  » Le blaireau est classé dans l’annexe III « espèces de faune protégées dont l’exploitation est réglementée » de la Convention de Berne et il jouit d’une protection légale dans la plupart des pays européens : Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, Irlande, Italie, Portugal, Grèce, Danemark. » Mémoire de l’association One Voice (extrait)
One Voice contre l’élevage de visons de Montarlot : victoire ! À la suite de l’audience du 13 octobre dernier au tribunal administratif de Besançon, One Voice a obtenu gain de cause :  » l’autorisation d’agrandir l’élevage de Montarlot délivrée par la préfecture de la Haute-Saône a été annulée. L’heure n’est plus à l’agrandissement mais à la fermeture immédiate des quatre dernières fermes à fourrure. Vivre encagés, être gazés pour l‘industrie de la mode ou pour cause de pandémie… plus aucun vison ne doit naître dans ces élevages. »

Image par gamagapix de Pixabay 


FR – En 2019, Brigitte Bardot avait demandé au préfet de l’époque de ne pas autoriser cet élevage concentrationnaire et c’est chose faite ! Très contestée, la porcherie d’Ossun et ses 6000 cochons ne verra pas le jour. La coopérative du sud-ouest, qui portait le projet de cet élevage industriel à Ossun, dans les Hautes-Pyrénées, a jeté l’éponge face à la levée de boucliers. Le Figaro

UK – LES ÉTUDIANTS D’OXFORD VOTENT L’INTERDICTION DE LA VIANDE DANS LES CANTINES DU CAMPUS pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette mesure a été adoptée à la majorité, soit plus de deux tiers des votants, lors d’un conseil étudiant cette semaine. Les représentants du syndicat souhaitent à présent faire pression sur l’administration de l’université afin que cette interdiction soit actée. Car en effet, l’Union des étudiants n’a pas les capacités à elle seule de faire changer de règlement, souligne le Daily Mail. Cnews


FR – Des étudiants vétérinaires de Lyon se relaient pour aller à la rencontre des animaux des personnes démunies dans les centres d’hébergements ou dans les rues. Ils se répartissent entre les permanences dans les foyers d’hébergements où ils peuvent prodiguer des soins, et les maraudes où légalement il ne peuvent que donner des conseils. C’est ainsi que 2 fois par semaine, on les voit sillonner avec leur petit chariot le quartier des Cordeliers à pied.   France Inter

Image par andresstoro de Pixabay


FR – Vote à l’unanimité de l’amendement de LoÏc Dombreval : Grâce à lui, les agents de sécurité cynophiles auront désormais un module obligatoire dédié au bien-être animal dans leur formation initiale. Espérons que les réactions les moins empathiques feront l’objet de cours supplémentaires. On ne peut que souhaiter, tout comme M. Dombreval, que l’éducation puisse faire évoluer le comportement de certains d’entre eux avec leur chien.

CZ – En République tchèque comme en France, le gouvernement refusait d’interdire l’élevage des poules en cage. Mais dans ce pays, les parlementaires se sont opposés au gouvernement et ont voté : fin des cages en 2027 ! L214 – Le président de la République a signé hier, jeudi 19 novembre, l’Animal Protection Act qui inclut cette interdiction des cages pour les poules à partir de 2027 . Le Parlement tchèque a même ajouté une mesure afin que le pays puisse demander la généralisation de cette mesure à toute l’UE. Une formidable nouvelle avant la réponse finale à l’examen de l’ICE « Une nouvelle ère sans cage » en 2021. CIWF. La République Thèque rejoint ainsi le Luxembourg, l’Autriche et l’Allemagne, dans la liste des pays européens qui ont déjà interdit les cages pour les poules pondeuses.

ES – Madrid – La Commission sénatoriale de la culture et des sports a rejeté ce jeudi 12 novembre 2020 une motion du Partido Popular (PP, droite) demandant au gouvernement de promouvoir des actions de défense de la tauromachie et de la reconnaître comme un « signe identitaire de l’Espagne ». Le sénateur Bernat Picornell, de l’Esquerra Republicana,  a indiqué que « les festivités taurines ne sont pas le deuxième spectacle de ce pays, mais le dixième, derrière le football, le cinéma, les monuments et sites, les musées, les concerts de musique actuelle et de musique classique, les expositions, le théâtre et galeries d’art. Alors disons les choses par leur nom et n’inventons pas n’importe quoi. »  En outre, il a défendu que « tuer un animal n’est pas une culture au 21e siècle » . No-corrida


FR – Deux nouveaux refuges à venir en 2021 pour l’association Stéphane Lamart. Concernant le premier refuge, il servira avant tout pour les animaux de ferme. Suite à un généreux legs de la part de Charlotte, 94 ans, fervente défenseure du bien-être animal. Quant au second, situé en Normandie, il aura vocation à accueillir des chats et chiens d’un certain âge et dont personne ne veut… Une maison de retraite, en somme. Association Stéphane Lamart. Si vous souhaitez les aider, cliquer ici


FR – La SNCF et la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Alsace ont procédé à l’installation d’un terrier en béton pour blaireaux, le mercredi 4 novembre. C’est pour empêcher le mammifère de creuser dans le remblai soutenant les rails, ce qui provoque des affaissements sources de danger. Le SNCF Réseau est partenaire depuis 2008 du pôle médiation faune sauvage de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) d’Alsace. C’est la première fois que la SNCF tente la solution de cohabiter avec le blaireau plutôt que de l’éloigner. Si ça marche, des terriers semblables seront construits partout en France après cette première expérimentation alsacienne. France 3. Cerise sur le gâteau : construire des terriers revient bien moins cher que de chercher à éloigner ces animaux.


FR – Le 5 novembre, Intervention courageuse de la Sénatrice de l’Oise Laurence Rossignol qui interpellait le gouvernement sur la chasse à courre « La chasse à courre donne lieu à des tensions de plus en plus grandes entre les riverains, les usagers de la forêt et les veneurs. Cette pratique n’a aucune justification en termes écologiques puisqu’elle ne participe pas à la régulation des espèces. Elle est désapprouvée par de nombreux de nos concitoyens et aussi beaucoup de chasseurs. C’est un jeu barbare qui génère des douleurs importantes chez les animaux alors même que notre pays a fait entrer la sensibilité animale dans nos lois. Ma question est simple : entendez-vous prendre des dispositions pour abolir la chasse à courre ? » – Réponse de Bérangère Abba Secrétaire d’Etat à la Biodiversité :- Toute évolution quelle qu’elle soit nécessite un dialogue et un échange. Ces objectifs doivent être éclairés par des données scientifiques qui accompagnent ce nouveau regard sur le capital naturel et donc des solutions et un diagnostic partagé dans le dialogue, et je m’y engage.  » – C’est avec plaisir et sens des responsabilités qu‘AVA participe au débat

GR – En Grèce, la maltraitance des animaux est passée de simple délit à un crime passible de 10 ans de prison !

Les personnes condamnées pour avoir maltraité des animaux devront désormais payer une amende allant de 5.000 à 15.000 euros. La peine d’emprisonnement minimale sera désormais d’un an. La loi grecque considère que la maltraitance comprend « les empoisonnements, le fait de pendre, de brûler, de mutiler des animaux ». LCI

Photo Dana Tentis sur Pixabay

FR – Parce que nos rues manquent trop souvent de verdure et de fraîcheur, la ville de Périgueux a pris une décision exemplaire. Depuis le 30 septembre dernier, les habitants sont autorisés à planter des légumes ou des fleurs dans l’espace urbain. Explications. Un petit geste, mais grand pour la biodiversité, les insectes notamment. Merci au Périgord.

FR – Jeudi 5 novembre 2020, un ours nommé Teddy va être transféré au parc Belitsa en Bulgarie. Géré et financé par la Fondation Brigitte Bardot et Four Paws, ce sanctuaire offre une nouvelle vie aux derniers ours dansants qui dès l’age de 4 mois subissaient des tortures inimaginables. Grâce à au sérieux de son action et du sanctuaire, la Fondation Brigitte Bardot est parvenue à faire changer la loi . Le 10 juillet 2002, le parlement bulgare adopte une loi interdisant de chasser, de vendre, d’acheter et d’exhiber devant un public payant l’ours brun. 

CH – 2020 La Journée mondiale du véganisme du 1er novembre 2020 approche à grands pas. Le mode de vie végan, mais aussi végétarien, devient de plus en plus courant. Il influence également l’enseigne Lidl Suisse. En effet, Lidl Suisse a doublé ses ventes de produits de substitution végan et végétariens par rapport à l’année précédente. Presseportal

KEN – Quand on entend leur nom, la “Team des Lionnes”, on imagine une bande de justicières sorties tout droit d’une nouvelle série de Netflix… Et pourtant, c’est dans la savane kényane, à quelques kilomètres du Kilimandjaro, que cette équipe de jeunes femmes Maasaï intervient bel et bien pour protéger la biodiversité. Overblog


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s