Le « Chopé du web » (bimensuel) – mi-Octobre 2020

Voici le « Chopé du web” de la première quinzaine d’octobre, actualisé au fur et à mesure des informations qui me parviennent sur les avancées de la protection animale dans le monde. Ces quinze derniers jours, hélas peu de bonnes nouvelles concernant la protection animale.

FR –  L’Assemblée Nationale a déclaré irrecevable un amendement à la proposition de loi sur le bien-être animal proposé par trois députés (Frédérique Dumas, Martine Wonner et François-Michel Lambert) visant à faire figurer le chat parmi les espèces classées « nuisibles » en France. Le but ? considérer le chat comme une espèce nuisible, « afin que les préfets puissent (…) ordonner, le cas échéant, des battues administratives. » La raison : le chat est un prédateur qui participe « largement à la diminution de certaines espèces animales, parfois protégées, en France, comme des oiseaux ou des petits mammifères. » La Dépêche. Et pourtant non, le chat n’est en rien la cause de la diminution d’espèces menacées, contrairement à la chasse, aux pesticides etc.. à l’homme donc. Lire ici mon article sur le sujet. Les chats ont juste le tort de se nourrir de lapereaux et autres petits mammifères qui ne sont pas en voie d’extinction mais sont autant de pièces de gibier qui ne pourront de fait figurer dans les tableaux de chasse.


FR – Suspension de la chasse du Tétras lyre et du Lagopède alpin dans les Hautes-Alpes.  Sur requête de la LPO Paca, le Tribunal administratif de Marseille a décidé de suspendre la chasse de ces 2 oiseaux menacés dans le département des Hautes-Alpes. En dépit des très nombreux avis défavorables émis lors de la consultation du public en mai dernier et de l’opposition des représentants de la LPO Paca et de la Société Alpine de protection de la nature – FNE 05, la Préfète des Hautes-Alpes avait autorisé par arrêté du 23 juin 2020 le tir de 135 Tétras-lyre, 161 Perdrix bartavelle et 12 Lagopèdes alpin au cours de la saison de chasse 2020-21. Par une ordonnance du 8 octobre 2020, le tribunal administratif de Marseille vient de suspendre cet arrêté jusqu’à ce qu’il soit statué au fond sur sa légalité. LPO (Ligue de protection des oiseaux).

TETRA LYRE
LAGOPEDE ALPIN


FR – Nancy – Le cirque @ArletteGruss propose le spectacle « Excentrik », du 16/10 au 01/11, place Carnot. Avec un changement de taille : il N’Y AURA PAS d’animaux sauvages, comme l’expliquent ici Gilbert Gruss et Dahman Richter, conseiller délégué au bien-être animal. C’était un engagement dans le programme de Mathieu Klein, maire de Nancy.

FR – Fontenay-aux-Roses, la meilleure amie des animaux ? Parce qu’il n’est jamais trop tard pour annoncer une bonne nouvelle : le maire a pris, cet été, un arrêté interdisant l’installation de cirques et spectacles avec animaux sur la commune. Une première mesure parmi d’autres en faveur des bêtes. En effet, cette municipalité a aussi créé une délégation dédiée à la cause animale. Le Parisien. Merci à cette équipe municipale.


FR – Excellente nouvelle ! L’initiative européenne pour l’interdiction de l’élevage en cage a recueilli près de 1,4 millions de signatures. Ce n’est que la 6ème ICE à atteindre le million de signatures. La Commission européenne a 6 mois pour se prononcer. CIWF – « À présent, la Commission européenne doit écouter et présenter des propositions législatives pour éliminer progressivement les cages en élevage en Europe. »


FR – La ville de Quimper a décidé de lancer une grande campagne de stérilisation des chats errants sur son territoire. Cette opération, souligne Ouest France, aura lieu à la demande de deux associations de protection animale : la Société protectrice des animaux (SPA) et l’Association des bénévoles du refuge animalier de Quimper (ABRAQ). Du 15 octobre au 15 novembre, de 7h à 20h, les chats fréquentant les lieux publics de Quimper seront donc capturés afin d’être stérilisés et identifiés. Une fois ces deux étapes franchies, chaque animal sera ensuite relâché à l’endroit même où il a été capturé. Bravo et merci à cette municipalité.

FR – «Fort Boyard». Les deux derniers félins du jeu d’aventures de France 2, âgés de 3 et 9 ans, ne seront pas remplacés… après leur retraite. Le Parisien – La bonne nouvelle est que cela fait suite à l’une des mesures de B. Pompili, à savoir : Interdiction de la détention d’animaux d’espèces sauvages dont le degré d’incompatibilité de la détention en itinérance avec leurs besoins est important (notamment les fauves, les singes, les ours, les loups ou ceux nécessitant des bassins ou de grandes quantités d’eau comme les hippopotames, les otaries, les éléphants, etc.). La moins bonne nouvelle est que du fait qu’il n’y ait pas de date butoire à la mise en place de cette mesure, les tigres de « Fort Boyard » ne seront libérés ….qu’à leur retraite.


PETITION – Vendre un animal comme un vulgaire objet de consommation, c’est possible !!! Il décore aussi les magasins et attire l’œil derrière les vitrines. Et pourtant, c’est un revenu résiduel des animaleries… – Si vous souhaitez que cela cesse, vous avez la possiblité de signer la pétition que vient de mettre en ligne la S.P.A. – Cliquer ici


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s